Edit
Yoomee Mobile All In one lifestyle

About Yoomee Mobile

From 2011 to 2019, Yoomee Mobile was always the first telecom operator to launch innovative products on the market. From the WIMAX technology launched in Cameroon in 2011, to the 4GLte launched in Côte d'Ivoire in 2014, Yoomee Mobile today has the privilege of being the only Cameroonian operator to use both CDMA and Lte technologies. And that's not all !

Contactez-nous

Service client

Service client

242 92 00 00

 Interview Carmel FOPA: du marketing à l’audit & Contrôle

Interview Carmel FOPA: du marketing à l’audit & Contrôle

1- Bonjour Carmel, pourrais-tu nous faire une brève présentation de toi ?


Je suis Carmel FOPA, 27 ans, diplômé de l’Université Catholique d’Afrique Centrale, en filière Marketing, Communication et Vente.

2- En quoi consiste le métier de contrôleur au sein de yoomee Mobile ?

Le métier de contrôleur chez Yoomee Mobile consiste en l’élaboration et la mise en place d’outils de gestion et de suivi, de procédures ainsi que de vérification de leur bonne utilisation. Plus généralement, nous évaluons les risques quotidiens externes et internes liés à l’activité, et nous essayons de les encadrer. De plus, nous nous assurons de la conformité de notre fonctionnement, conformément aux exigences du secteur d’activité, des organismes régulateurs et de la réglementation en vigueur.

3- Tu nous dis avoir un profil de marketiste. Mais d’après les résultats, tu produis un travail plutôt satisfaisant. Comment une telle dextérité a-t-elle été possible ?

(rires). Oui, j’ai paradoxalement une formation de marketiste, comme je l’ai précédemment mentionné. C’est agréable d’avoir des avis positifs extérieurs sur son travail, mais le mérite revient à 03 entités : D’abord mon cursus académique, parce que je suis issu d’une université qui promeut la formation intégrale de ses étudiants. Je faisais marketing, mais on nous a appris des notions de comptabilité générale, approfondie, d’audit et de contrôle de gestion ; en outre, j’ai reçu une éducation familiale axée sur la capacité à s’adapter partout où l’on arrive, mais surtout qui prime l’excellence et la compétitivité. J’espère pouvoir mettre cela au profit de l’All In One Life Style ! Enfin, mes collaborateurs directs y sont pour beaucoup, à travers leurs conseils et leurs expériences.

4- Quel est de façon brève ton quotidien au sein de Yoomee ?

Ça dépend de la casquette que je porte, celle de Carmel (L’humain) ou celle de du contrôleur : En tant qu’humain, j’ai un caractère plutôt renfermé, un peu fuyard vis-à-vis des relations sociales à la limite. Il me faut en principe un bon mois d’interactions pour commencer à être familier avec des inconnus. Mais j’ai eu l’agréable surprise d’arriver dans un milieu où tout le monde est ouvert d’esprit, Ça m’a facilité la tâche. Aujourd’hui je peux compter beaucoup de bonnes relations chez Yoomee, que ce soit dans le personnel dirigeant, opérationnel et même dans le personnel support (entretien, gardiennage, etc.). En tant que contrôleur, j’ai une toute autre figure, et ça m’a parfois valu des échauffourées avec des collaborateurs à qui j’essaie toujours de rappeler que nous avons les mêmes objectifs. La collaboration avec mes collègues de service par contre est très joviale, je me fais titiller à tout bout de champ ! Et mon boss, Maken, nous fait écouter du RAP (rires) !

5- Que penses-tu pouvoir apporter à yoomee et dans l’autre sens, aurais-tu des attentes particulières de la part de l’entreprise ?

Je n’aime associer mon nom qu’à ce qui marche ! Et je suis de ceux qui font tout ce qui est possible pour parvenir à ses fins (On est en contexte professionnel bien sûr). Je n’ai pas la prétention de tout savoir, encore moins d’être le plus brillant, mais ma détermination et mon esprit d’initiative sont des atouts que je mettrais volontiers à disposition de l’entreprise, pour que ca marche. Ce que j’attends de mes collaborateurs, c’est de faire de l’All In One, un projet commun. Que tu sois comptable, technicien, commercial, dirigeant, magasinier, tu devrais savoir que 1000 moins 1, ce n’est plus 1000. L’ensemble est fait de l’unité, l’entreprise est faite de nous. je ne suis pas plus important le commercial, et vice-versa. De nos dirigeants, je demande de la patience et de la diligence envers nous. Nous sommes dans une période de réinvention, mais nous croyons fermement au projet. Le meilleur moyen pour eux de nous accompagner, c’est de continuer à nous rassurer.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *